lundi 13 février 2017

Nice : une alerte à la bombe pendant la visite de Marine Le Pen

Marine Nice 130217

L'incident a été de courte durée. Un périmètre de sécurité a toutefois dû être défini et des barrières dressées pour sécuriser la zone, alors que Marine Le Pen se trouvait à Nice pour un déplacement dans le cadre de sa campagne, lundi 13 février. Un colis suspect a été repéré par les forces de sécurité, notamment des militaires qui patrouillaient, sur le cour Saleya.

La candidate frontiste à l'élection se trouvait à quelques mètres des lieux, sur le marché du même axe. Après une sécurisation des lieux, il s'est avéré que le sac, qui portait une étiquette "Air France", raconte 20 Minutes, contenait en fait le pied d'une caméra. Un journaliste, au bout d'un quart d'heure, s'est aperçu qu'il avait oublié son pied de caméra, dans la cohue des reporters suivant la présidente du Front National. L'alerte a ensuite été levée.

Pendant la matinée, Marine Le Pen s'est rendue sur la Promenade des Anglais, à proximité du lieu où avait été perpétré l'attentat du 14 juillet 2016 qui avait fait 86 morts. "Rien n'est fait pour limiter le risque d'attentat", a-t-elle critiqué, provoquant la colère du président de la région Provence-Alpes-Côte-d'Azur et ancien maire de la cité azuréenne,Christian Estrosi, qui l'a accusée de "populisme".

Par Clarisse Martin le 13/02/2017

RTL